massicot massicotier coupe papier

Massicot, ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Le massicot ou le massicotier est une machine destinée à couper à l’angle de marge imprimeur du papier. Le massicot est une machine qui permet de couper les papiers à la taille désirée, en fonction du format désiré.

Le massicot se présente sous la forme d’une grande pince ou d’un grand couteau qui peut être fixe (massicot à lame) ou mobile (massicot à vis). La lame est munie de dents pour découper des feuilles. Il existe également des machines équipées de lames rotatives et de lames mobiles. Le massicot peut être manuel ou automatique.

Le massicot est un outil indispensable dans une imprimerie. Il sert à couper des feuilles de papier et à les assembler en cahiers, en liasses ou en cahiers multiples (multipliés). Le massicot sert donc à fabriquer du papier, des enveloppes ou des livres.

 

Massicot manuel

 

Le massicot manuel est composé d’une lame montée sur ressort et fixée sur une platine horizontale. Le ressort se détend lorsqu’on appuie sur la touche « marche » du levier. Le ressort permet d’exercer une force de coupe sur la feuille de papier qui est alors coupée.

Le massicot manuel peut être utilisé manuellement mais il existe également des modèles électriques, équipés d’un moteur et commandés à distance par un interrupteur. Ces machines sont plus rapides et permettent de couper plusieurs feuilles en même temps.

 

massicot massicotier coupe papier manuel

Comme le massicot automatique, le massicot manuel est équipé d’un rouleau qui se déplace sur une feuille. Mais contrairement à ce dernier, le massicot manuel n’est pas équipé d’un moteur et ne peut donc pas fonctionner automatiquement.

Pour utiliser un massicot manuel, il faut appuyer sur un bouton pour enclencher la machine et couper les feuilles avec des lames. Il peut s’agir d’un massicot manuel avec un chariot ou sans chariot.

Il existe différents modèles de massicot manuels, mais tous se ressemblent beaucoup et ont la même fonction : couper des feuilles en continu.

 

Massicot automatique

 

Le massicot automatique se présente sous la forme d’une machine qui fonctionne grâce à un système de cames et d’un moteur. Il est actionné par un levier qui permet de déplacer le chariot qui supporte le massicot, et ce, à l’aide d’une pédale.
Le massicot automatique est plus rapide que le massicot manuel car il peut couper plusieurs feuilles en même temps. De plus, la coupe se fait en continu et ne s’arrête qu’au moment où les cahiers sont assemblés.

Comme son nom l’indique, le massicot automatique fonctionne avec des cames qui font fonctionner le chariot. Le moteur permet donc de déplacer le rouleau sur la feuille.
Les cames du moteur permettent également de faire tourner le rouleau.

Il existe deux types de massicot automatique :
Les modèles sans cames qui n’ont qu’un moteur et un chariot. Le chariot ne bouge pas, c’est donc le moteur qui fait tourner le rouleau. Ce modèle est très rapide puisqu’il ne s’arrête qu’une fois que toutes les feuilles sont assemblées. Il fonctionne avec des feuilles A4 ou A3.
Les modèles avec cames qui ont un moteur et un ou des chariots.
Le moteur permet de faire avancer le rouleau qui est guidé par les cames.

Le fonctionnement d’un massicot automatique est très différent de celui d’un simple massicot manuel. En effet, il fonctionne avec des cames qui font tourner un chariot.
Les cames du moteur font donc bouger le rouleau et le moteur permet de faire tourner le chariot.
Le principal problème avec un massicot automatique est son prix plus élevé que celui d’un massicot simple.

Il existe plusieurs sortes de massicots automatiques :
– Les modèles sans cames qui ont une tête d’impression qui se déplace sur la feuille. Ce sont les modèles les plus chers et ceux qui fonctionnent le mieux. Ils permettent d’assembler rapidement les feuilles, mais ils nécessitent un entretien régulier pour éviter que les têtes d’impression ne soient abîmées par l’humidité ou le gras des mains des utilisateurs.
– Les modèles avec cames qui ont une tête d’impression qui se déplace sur la feuille. Ce sont des modèles plus simples à utiliser, mais il faut veiller à ce que les têtes ne soient pas abîmées par l’humidité ou le gras des mains des utilisateurs.
– Les massicots sans cames qui n’ont pas forcément de tête d’impression et qui se déplacent uniquement sur la feuille.

Pour un usage professionnel, le massicot manuel est souvent suffisant, car il permet de gagner du temps en évitant de devoir utiliser le massicotage.
En revanche, s’il est question d’un usage particulier, il est préférable d’investir dans un massicot automatique.

Pour bien choisir son massicot automatique, il faut se poser plusieurs questions :
Le massicot doit-il être équipé d’une ou plusieurs cames ?
Les cames doivent-elles être amovibles ?
Les cames doivent-elles être en acier inoxydable , en métal ou en plastique ?
Le massicot doit-il être équipé d’un système d’éjection automatique des feuilles ? Si oui, lequel ?
Les cames doivent-elles être réglables en hauteur pour s’adapter à la hauteur de coupe souhaitée ?
Il est important que la vitesse de coupe soit ajustable. Cela peut paraître évident, mais cela permet de gagner du temps et donc d’augmenter l’efficacité du travail.

Massicot à rouleau

Comme le massicot manuel, le massicot à rouleau permet de couper des feuillets en continu. Mais contrairement à ce dernier, il est équipé d’un rouleau qui se déplace sur la feuille. Ce type de massicot est donc plus lent et nécessite plus de temps pour couper une feuille qu’une feuille avec un massicot manuel.
Le massicot à rouleau peut être utilisé manuellement ou grâce à un système automatique qui fonctionne grâce au moteur et aux cames du chariot. Il est très rapide car il ne s’arrête qu’au moment où les cahiers sont assemblés.