Voyageurs

« Slow Traveler » : Marie-Joëlle Parent, créatrice de la collection de guides « 300 raisons d’aimer… »

marie-joelle-parent-credit-william-yan

Je vis à… New York dans un petit appartement du quartier TriBeCa non loin du World Trade Center, mais je passe une bonne partie de l’année à San Francisco où habite ma belle-famille. Entre les deux villes, mon cœur balance!

Mon boulot… Journaliste pigiste, auteure et créatrice de la collection de guides « 300 raisons d’aimer… »

guide-300-raisons-daimer-san-francisco

En voyage, j’écoute… Quand je suis en train, en voiture ou en avion j’écoute Sade, Erykah Badu ou Frank Ocean, mais quand je découvre un nouvel endroit, c’est très rare que j’écoute de la musique, je préfère me laisser bercer par les sons de la ville, ça fait partie de l’expérience. Quand je pense à New York, je pense au bruit des klaxons et des sirènes. San Francisco c’est le bruit des tramways, du vent et des vagues.

marie-joelle-parent-sf

Meilleur conseil voyage… Ne pas avoir peur de sortir hors des sentiers battus, de sortir de sa zone de confort. Rencontrer les résidents de la place pour savoir où ils mangent, où ils boivent, où ils passent leurs dimanches. Louer un vélo est selon moi la meilleure façon de découvrir une ville. Voyager léger est aussi une règle d’or. J’ai fait l’Indonésie, le Japon et la Thaïlande en trois semaines avec un simple bagage de cabine. La liberté totale!

Si j’avais une année sabbatique… Je passerais une année entière au Japon pour me plonger dans la culture japonaise. Je louerais un appartement à Tokyo et j’écrirais « 3000 raisons d’aimer Tokyo »!

tokyo-park-hyatt-marie-joelle-parent

Ma pièce mode fétiche que j’emporte dans ma valise… Un Perfecto et mes « Nike Flyknit » parce que c’est comme marcher sur des nuages, très utile en voyage!

Meilleur compagnon de voyage… mon mari Geoffrey. C’est un grand voyageur. Il aime planifier, réserver et organiser nos prochaines aventures, moi je suis plutôt du genre on improvise une fois rendus sur place. Je suis celle qui veut tout voir en une journée. On se complète bien.

 

Les recommandations slow de Marie-Joëlle Parent à San Francisco…

Un hôtel… Le Inn at the Presidio, un Bed & Breakfast historique de 22 chambres, aménagé dans une ancienne résidence de dirigeants de l’armée. L’hôtel est situé en plein coeur du parc du Presidio et est entouré d’arbres. On voit le Golden Gate Bridge à l’horizon. J’adore cet endroit.

bed-and-breakfast-inn-at-the-presidio-san-francisco

Un restaurant… The Perennial, situé dans le quartier SoMA (South of Market Street) dans un secteur où se sont installées plusieurs startups et entreprises technologiques comme Twitter. C’est le restaurant le plus écolo des États-Unis. Le décor est fait de matériaux recyclés, tout l’équipement en cuisine a été choisi en fonction de sa consommation d’énergie, et même le système de bar a été revu. Plusieurs cocktails sont déjà préparés et servis en fût pour éviter le gaspillage de glace et d’eau. On a beaucoup entendu parler du mouvement Farm-to-Table. Ici, on parle plutôt d’un mouvement Table-to-Farm. Karen et Anthony, les charmants propriétaires, représentent pour moi ce que San Francisco a de mieux à offrir, des gens conscients de l’empreinte qu’ils laissent sur leur environnement et qui ont décidé d’agir.

restaurant-the-perennial-san-francisco

Un lieu… Lands End, seul lieu encore à l’état sauvage à San Francisco, à 20 minutes du centre-ville. C’est de loin mon endroit préféré : un parc spectaculaire situé à la pointe nord-ouest de la ville. On y va pour les longues randonnées et pour arpenter les sentiers du littoral, bordés de cyprès qui rappellent les Cinque Terre italiennes. C’est un endroit où faire le vide, au bout du continent, les yeux rivés sur le Pacifique à perte de vue.

lands-end-san-francisco

Une boutique de mode… General Store, une boutique à l’image de la Californie du nord, un brin hippie, vintage, nature et chic, située dans le quartier Outer Sunset. Chaque article a été sélectionné avec attention, des bijoux artisanaux, aux sandales de cuir, en passant par les livres d’architecture, la vaisselle de céramique, les vêtements de fibres naturelles et les produits de beauté bio. On retrouve derrière un jardin secret doté d’une petite serre où poussent différents légumes et une grande table de bois entourée de cactus. Un petit havre de paix où vous aurez envie de vous poser quelques minutes.

general-store-san-francisco

Un café…  Saint Frank Coffee. Ce café au design scandinave et minimaliste est le bébé de Kevin Bohlin, qui au fil de ses voyages, a développé des relations très étroites avec les cultivateurs de grains de café du Honduras, du Guatemala, de la Bolivie, du Kenya et de l’Inde. Il a eu aussi l’idée de dissimuler les machines à café sous le comptoir et d’en abaisser le niveau, rendant les discussions avec le barista plus fluides. À essayer: leur café au lait d’amandes et noix de macadam fait maison et leur Kaffe Tonic, un mélange surprenant et rafraîchissant d’espresso et d’eau pétillante, servi sur glace.

Slow Travel Saint Frank Coffee San Francisco

Un bar… Trick Dog dans le quartier Mission. À chaque six mois, le menu et le thème du bar changent. Le menu peut prendre la forme d’une palette de couleurs Pantone, d’une carte touristique de la ville, d’un calendrier de chiots, d’une roue de signes du zodiaque ou d’un menu de restaurant chinois qu’il faut décoder. Cette façon ludique de présenter les cocktails est unique.

trick-dog-bar-san-francisco

Crédits photo : William-Yan, Marie-Joëlle Parent, The Perennial et Trick Dog.

Concours Facebook

Cette semaine, l’équipe de Slow Journeys vous offre l’opportunité de gagner le guide « 300 raisons d’aimer San Francisco ». Pour participer, allez sur Facebook, aimez notre page et taguez l’ami(e) de votre choix sur le post concours désigné, en précisant ce qui vous fait rêver dans la ville de San Francisco. Pour être éligible, vous devez résider au Québec et être âgé(e) de plus de 18 ans. Le concours commence le 9 janvier 2017 et se termine le 15 janvier 2017 à minuit. Le ou la gagnant(e) sera tiré(e) au sort et annoncé(e) le 16 janvier 2017 sur Facebook.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply