Lieux exceptionnels Une histoire originale

Casa Particular – Cuba

Casa particular Cuba Sancti Spiritu

Savourer d’excellents mojitos sur un air de salsa ne suffit pas pour goûter à la culture cubaine. Aujourd’hui, de nombreux globe-trotters planifient leur séjour en se logeant directement chez l’habitant, car les casas particulares dévoilent un cadre bien plus authentique que les resorts.

Chemin faisant, il est facile d’identifier les enseignes signalant la casa particular et il ne faut pas hésiter à frapper aux portes pour vérifier si une chambre est disponible. Différent d’Airbnb, le concept a été mis en place en 1997 et demeure extrêmement règlementé par le gouvernement.  En inscrivant les modalités de la location dans un livret (nom, numéro de passeport, nuitées, repas…), votre hôte déclare officiellement votre passage dans la casa particular ainsi que les revenus générés par la location.

Casa particular - Cuba

BON À SAVOIR

Le principe de louer chez l’habitant présente des avantages financiers, culturels et gastronomiques. Si l’on maîtrise bien l’espagnol, c’est une bonne aubaine, car les propriétaires adorent poser des questions sur le monde extérieur et les raisons de notre périple. La politique cubaine peut être aussi un débat passionnant ou un sujet à éviter car certains ne s’exprimeront que succinctement sur le régime actuel.

Constituant une seconde source de revenus, le concept de casa particular est considéré comme « donnant-donnant » car il permet aux propriétaires d’arrondir leurs fins de mois et d’alléger le budget des touristes. Le salaire moyen étant limité à 30 $, ce système arrange tout le monde et permet une ouverture mutuelle! Il existe deux types de devises, le Peso cubain (CUP) et le Peso convertible (CUC); la valeur de ce dernier s’aligne sur celle du Dollar américain – 1 CUC = 1 US $. C’est aussi la devise que les touristes utilisent.

Casa Particular - Cuba

Le rhum est une excellente base de cocktail et très abordable niveau prix. Il est facile de succomber aux saveurs de la canne à sucre fermentée et de la menthe fraîche pour seulement 1 CUC. Pour ce qui est de la gastronomie, Cuba n’est pas une île réputée pour avoir une grande variété de plats. Plutôt que d’aller au restaurant, rester chez l’habitant est un bon moyen de goûter au poulet fait maison, cuisiné généralement avec du riz et des haricots noirs.

POSER BAGAGES

Barouder en solitaire, c’est prendre le temps de faire de belles rencontres, faire des clichés personnels et voir apparaître des lieux inoubliables tels qu’une terrasse religieusement kitsch, un restaurant aux prix locaux, des joueurs de dominos et une plage quasi déserte.

Parmi les couleurs chatoyantes des façades et les effluves de cigares, voici ce que j’ai préféré:

LA HAVANE
Casa particular: Sr Ivan Lopez Lomas, rue Manrique #258, entre les rues Neptune et Concordia, Centre de la Havane
20 CUC/nuit

Casa particular - Cuba

Carnet d’adresses :

LE MALECÓN : promenade matinale, rencontre avec les pêcheurs et les joggeurs, recharge d’iode sans coup de soleil.

AQUI SI QUE SI : restaurant. prix affichés pour les locaux, 3/4 CUC max pour un bon plat sur fond de musiques latinos (Enrique iglesias, Marc Anthony et Ricki Martin); entre les rues Concordia et Gervasio.

NOTRE DAME DES BIJOUX : décoration improbable, restaurant et terrasse, mojitos à 3 CUC  sur Gervasio #218, entre Virtudes et Concordia.

Casa particular - Cuba

SANCTI SPIRITU
Casa particular: Sr Ricardo Rodriguez Penton, rue Independencia #28 – en face du parc Serafin Sanchez
25 CUC/nuit

Casa particular - Cuba

La façade coloniale donne un avant-goût de l’agencement intérieur, de style baroque. Haut de plafond, la chambre est très bien meublée et la salle de bain est spacieuse. La cuisine de la maîtresse de maison demeure inoubliable et l’emplacement de la casa particular est au coeur du centre de la ville.

VARADERO
Casa particular: « Fisher Family House », Lazaro et Milagro, 37e rue entre la 1era et autopista
30 CUC/nuit

Casa particular - Cuba

A seulement 200 mètres de la plage, la casa particular inspire la sérénité. On est loin de l’esprit « resort » et les restaurants environnants restent abordables. De plus, la station d’autocars Viazul est à quelques mètres, donc pas besoin de taxi pour vous rendre à l’aéroport.

Casa particular - Cuba

En rentrant de la plage, le temps s’est suspendu en compagnie des joueurs de dominos installés en face de la porte de la chambre. Souvenirs magnifiques pour une fin de séjour!

voyage-cuba-slow-journeys

Crédits photos: Diane Martin-Graser.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply